Édito

Modifié par Stéphane Laurière le 2017/04/26 14:41

Au programme du festival 2016 Jeux, un terme à la polysémie évocatrice.

C’est tout d’abord un clin d’œil aux événements sportifs qui jalonnent l’été et à la rencontre desquels nous irons à plusieurs reprises : en compagnie de la pianiste Delphine Biechler autour de Sports et divertissements de Satie, ou Luth et lutte, un match de Gouren, lutte bretonne traditionnelle dont l’équipe de Guimaëc, berceau du Petit festival, est championne olympique, accompagné au luth. Rapprocher le monde du sport et de la musique ancienne, c’est aussi l’occasion de mêler deux mondes festifs qui souvent s’ignorent.

Le jeu sera aussi au cœur des programme : jeu carnavalesque de Couperin dans les Dominos, avec le violoniste Louis Creac’h et le claveciniste Sébastien Daucé, des Quilles mozartiennes ou encore une joute courtisane entre Caccini et Peri chantée par Marc Mauillon. 

On retrouvera ce caractère ludique dans les dispositifs scéniques et la composition des manifestations : ainsi le concert « Mouton », compositeur d’Anne de Bretagne, à l’abbaye du Relec verra les musiciens changer de rôle, instrumentistes à cordes, à vent devenant chanteurs ; ou encore le jeu de piste des Monologues en plein champ.

Par ailleurs, pour enrichir cette proposition, nous avons invité deux ensembles musicaux porteurs d’une tradition radicalement différente de celle que nous proposons habituellement : Fiordispina, trio vocal italien qui fera entendre les jeux chantés de la transhumance ainsi que le duo norvégien Eivind Dølerud et Håvard Staadel, qui jonglera entre Hardingfele et violon classique norvégien.

Enfin, nous nous sommes intéressés au jeu de l’interprète : jeu dans la lecture qui peut-être faite des sources anciennes (partitions, traités d’interprétation ou lutherie). L’amitié et la confiance réciproque de deux grands claviéristes d’aujourd’hui, Jean-Luc Ho et Benjamin Alard permettra d’illustrer ce travail intérieur que ce soit en soliste sur les Jeux des plus belles orgues morlaisiennes ou en concertos accompagnés par Ma non troppo en clôture du festival.


Retrouvez ici le programme complet du festival. N'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 98 67 59 38 de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 si vous souhaitez réserver ou obtenir de plus amples informations.

© Le Petit Festival