LE PROGRAMME DU FESTIVAL OFF

Modifié par Stéphane Laurière le 2017/03/30 20:17

Mardi 5, 15h • Galerie Réjane Louin, Locquirec

A…

de Ruth Matarasso

Pour le Petit festival, la compositrice présente sa pièce A.... pour traverso, viole de gambe et électronique, en écho aux peintres exposés dans la galerie Réjane Louin. A.... comme le La en gamme anglo-saxonne, l'accord grave en viole et violoncelle, très présent ici.
Guillaume Handel traverso • Manon Fritsch viole de gambe • Ruth Matarasso électronique

Mercredi 6, 15h30 • Caplan & Co, Guimaëc

Vendredi 8, 12h • Atelier Hameury, Lanmeur

Vendredi 8, 21h • Café Théodore, Locquémeau

Totem Duo

Deux amis musiciens jouent ensemble depuis des années. Ils forment TOTEM DUO pour faire entendre aux mélomanes curieux le son du théorbe, luth, guitare, clarinette et clarinette basse. Un parfum unique. Des timbres nouveaux. Une musique nourrie de toutes sortes d'influences, imbrication sonores et magma culturel. Les deux amis font partie de la première génération de jeunes gens nés avec les oreilles grandes ouvertes sur toutes les musiques : Musique de la Renaissance Européenne, Amérique Latino et Western, Afrique éternelle, Électronique, Jazz, le duo compose et ré-arrange ce qu'il aime sur les instruments magiques.

Benjamin Fryde clarinette et clarinette basse •
Léo Brunet théorbe luth et guitare



Ecouter

VENDREDI 8 JUILLET 18 H • EGLISE DE SAINT-EUTROPE, PLOUGONVEN

SOIRS D’ÉTÉ

Ropartz, Caplet, Gounod, Debussy, Tournier, Ravel, Cras, Canteloube

ANNE-LAURE JOSSE-BINET ET LE QUINTETTE ROPARTZ

Le quintette Ropartz, ensemble à formation variable allant du trio au quintette, s’intéresse plus particulièrement au répertoire de la musique française de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, celui formé par Debussy, Roussel et Fauré notamment, ainsi qu’aux œuvres de compositeurs bretons comme le guingampais Joseph-Guy Ropartz et le brestois Jean Cras. Depuis plus de vingt ans, les musiciennes, qui enseignent dans différents conservatoires de Bretagne, font revivre dans des lieux du patrimoine régional et européen des œuvres méconnues.

DIMANCHE 10 JUILLET • 15 H CHAPELLE SAINTE-PHILOMENE, PLOURIN-LES-MORLAIX

LUNDI 11 JUILLET • 18 H 30 3, VOIE ROMAINE, SAINT-MICHEL-EN-GREVE

CANTATES NAPOLITAINES

Vivaldi, Scarlatti, Sances, Merula, Tricarico, Jacchini, Provenzale

Il Groviglio, composé de jeunes musiciens formés dans les meilleurs conservatoires d’Europe (Paris, Vienne, Bâle, Versailles, Florence). Depuis le début, l'ensemble cherche le dialogue entre les trois instruments destinés à la basse continue (clavecin, théorbe et violoncelle) et la voix ou l’instrument soliste. Cet enchevêtrement d'interprétations met l’accent sur le répertoire italien des XVIIe et XVIIIe siècles, avec une attention particulière aux compositeurs de l’école napolitaine moins connus, comme Francesco Provenzale.
Marco Angioloni ténor • Clément Latour théorbe • Eunjin Lee violoncelle • Roberta Tagarelli clavecin

LUNDI 11 JUILLET • 11 H L'ERE DU LARGE, LOCQUIREC

LUNDI 11 JUILLET • 18 H LIVRES IN ROOM, SAINT-POL-DE-LEON

LES PLUS JOLIES CHANSONS DU PAYS DE FRANCE

Emmanuel Chabrier

Betsabée Haas chant • Laurence Renault Lescure piano

Au côté des grands airs lyriques du XIXe siècle créés par les musiciens de l'époque pour un public averti, se jouaient de simples chansons dans les campagnes françaises. 

Collectées dans les régions dans les années 1880, elles ont inspiré des musiciens comme Emmanuel Chabrier. En les réharmonisant, elles on trouvé le chemin des villes comme des champs et ont contribué à les sauver. On y rencontre des bergères et des prédateurs, des filles de roi ou des marins. La pianiste Laurence Renault Lescure et Betsabée Hass se connaissent depuis longtemps musicalement, et c'est naturellement que la chanteuse lyrique, entendue entre autres comme une Papagena pleine de malice dans la flûte enchantée de Peter Brook,  interprète et la musique et les rôles de ces chansons tendres.

D'origine haïtienne, l'artiste a retrouvé dans ces textes une thématique particulière aux campagnes d'antan qui finalement étaient communes à tous les pays. Cette tournée très originale se fait au bénéfice d'un village haïtien.

© Le Petit Festival